Top
Lancer une opération marketing : avez-vous contrôlé ces 5 points ?
fade
3810
post-template-default,single,single-post,postid-3810,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow child-child-ver-1.0.0,flow-ver-1.3.6,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1300,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
lancer une opération marketing

Les 5 points à contrôler avant de lancer une opération marketing

Votre opération marketing repose sur une idée géniale ? Vous avez identifié tous les leviers à actionner pour qu’elle rencontre le succès ? Vous imaginez déjà les retombées potentielles ? Minute, stop, on fait une pause ! En tant que responsable marketing consciencieux·se, vous devez prendre le temps de vérifier quelques points avant de lancer votre opé. Cinq, pour être exact. Voici lesquels !

J’ai trouvé la bonne cible

« Qui serait la meilleure cible de cette opération ? » Voilà bien une question incontournable ! Et, pourtant, il arrive qu’elle soit oubliée par les responsables marketing. Le réflexe est souvent de répondre : « Facile, ma cible est mon client final ». Oui, sans doute, mais n’oubliez pas les cibles intermédiaires qui vous aideront à atteindre vos objectifs. Quand vous réfléchissez à ceux que vous visez, ayez donc en tête l’ensemble des acteurs qui vous permettront de toucher vos cibles !


À ne pas faire : 12 astuces pour rater votre opération de motivation de réseau


 

Mon opération marketing capitalise sur mes succès

Lancer une opération marketing, c’est bien sûr éviter de reproduire ce qui n’a pas marché les fois précédentes. C’est évident, vous n’allez pas lancer un nouveau jeu-concours sur Instagram alors que, vous en avez fait l’amère expérience le dernier trimestre, votre cible n’a pas envie d’y participer ! Pour prévoir vos futures opérations, inutile de se compliquer la vie : optimisez ce qui a déjà fonctionné, et capitalisez sur ces actions identifiées et appréciées de vos cibles. Succès (presque) garanti.

Je sais qui je dois convaincre

… et de quelle façon ! Qu’il s’agisse d’un DA, d’un DG ou d’une équipe commerciale, vous aurez à préparer quelques arguments efficaces pour prouver le bien-fondé de votre opération marketing. C’est une chose d’en être vous-même convaincu·e (c’est même impératif), ç’en est une autre de transmettre votre « fougue » à celui ou celle qui doit la valider. Réfléchissez donc aux freins et aux objections qui pourraient vous être adressés. Portez votre projet, incarnez-le. N’oubliez pas que l’on ne parle pas de la même façon à un DAF qu’à une équipe commerciale – parlez ROI à l’un et atteinte des objectifs à l’autre, et tout ira bien !

J’ai bien réfléchi à l’expérience client proposée en fonction de mon objectif

Vous voulez mettre en place l’expérience client idéale ? Les mécaniques et les animations mises en place devront être pensées en fonction de votre objectif. De nombreuses options s’offrent à vous : être formel, informel, apporter de la reconnaissance, tout faire pour augmenter le CA… Bref, soyez au clair sur la façon dont vous concevez l’expérience que vous voulez apporter à vos cibles, pour ne pas passer à côté de votre objectif !

J’ai les bonnes données à ma disposition

Vous avez un fichier client sous la main et êtes prêt·e à l’exploiter ? Minute ! Commencez par faire un état des lieux des données disponibles, et par déterminer ce que vous pouvez apprendre de votre cible grâce à elles. Il peut s’agir, par exemple, de déterminer quels sont les canaux de communication qu’utilisent majoritairement vos clients. Cela vous permettra, au passage, de choisir les bons KPI, pour un bilan efficace en milieu et fin d’opération marketing. Autant dire que ce bilan doit être fait en amont pour éviter les frustrations et les « Ah, si j’avais su » !

Vous avez la bonne cible, la bonne action, les bons arguments, la bonne expérience et les bonnes données ? Bravo ! Vous êtes mûr·e pour passer à l’étape suivante de votre opération marketing. Une agence de marketing de l’engagement peut alors prendre le relais et vous apporter ses recommandations sur les mécaniques et les animations à mettre en place, pour encore plus d’efficacité !

Photo : Daniel Mayovskiy, Unsplash.

highten
Aucun commentaire pour le moment

Écrire un commentaire